Les traits d’une relation abusive


Il n’est pas toujours évident que vous soyez dans une relation abusive. Apprenez quelques-uns des signes clés à rechercher. Il est courant qu’une personne victime de violence croie que c’est de sa faute et qu’elle mérite l’abus. Il est important de savoir que vous n’êtes jamais responsable de la façon dont une personne abusive vous traite.

Cela peut aider si :

  • votre partenaire essaie de contrôler votre comportement
  • votre partenaire menace de vous faire du mal, à votre animal ou aux personnes que vous aimez
  • vous avez peur de votre partenaire

Principaux signes d’une relation abusive

Une relation abusive ne se limite pas à la violence physique. Cela peut inclure des abus sexuels, émotionnels et physiques et peut impliquer le contrôle de vos finances. Voici quelques signes à rechercher.

La possessivité

Ils vous surveillent tout le temps pour voir où vous êtes, ce que vous faites et avec qui vous êtes. Ils essaient de contrôler où vous allez et qui vous voyez. Il se fâchent si vous ne faites pas ce qu’ils disent.

Jalousie

Ils vous accusent d’être infidèle ou de flirter. Ils vous isolent de votre famille et de vos amis, en se comportant souvent de manière grossière.

Dénigrer

Ils vous rabaissent, en public ou en privé, en attaquant votre intelligence, votre apparence, votre santé mentale ou vos capacités. Ils vous comparent constamment de manière défavorable aux autres. Ils vous accusent de tous les problèmes de votre relation et de leurs accès violents.

Des menaces

Ils hurlent ou boudent et brisent délibérément des choses qui vous tiennent à cœur. Ils menacent de recourir à la violence contre vous, votre famille, vos amis ou un animal domestique.

Violence physique et sexuelle

Ils vous poussent, vous frappent ou vous attrapent, ou vous obligent à avoir des relations sexuelles ou à faire des choses que vous ne voulez pas faire.

Choses que vous pourriez ressentir dans une relation abusive

En France, il existe un centre qui accueille les victimes des agressions. Dirigé par la professeur Sophie Gromb-Monnoyeur, le centre reçoit des milliers de victimes chaque année. Voici un petit témoignage de ce que ressentit la victime suite à une relation abusive.

Mon partenaire n’est pas violent tout le temps : ils m’aiment

Votre partenaire violent peut agir avec amour à votre égard à d’autres moments et peut vraiment avoir pitié de son comportement horrible. Donc, il pourrait être difficile de rester en colère contre eux. Cependant, il y a de fortes chances pour que leur comportement violent continue. Les agresseurs peuvent être des personnes super charmantes, surtout s’ils essaient de vous faire voir, à vous ou à d’autres, de les voir sous un bon jour.

Les choses iront mieux : ils ne le voulaient pas

Après un épisode violent, il est courant que vous et votre agresseur essayiez de minimiser ce qui est arrivé avec des excuses ou des promesses de changer. Les choses pourraient s’arranger un peu, mais ce n’est souvent qu’une question de temps avant que cela ne se reproduise. Un comportement abusif est très difficile à changer et nécessite généralement l’aide d’un professionnel.

C’est tellement déroutant : je suis sûr que c’est un cas unique

Si vous êtes victime de maltraitance, les choses peuvent vous sembler très déroutantes, surtout s’il s’agit de votre première relation. Vous ne savez peut-être pas à quoi vous attendre ensuite. Les agresseurs essaient souvent d’influencer votre perception de ce qui est réel, de vous faire sentir confus ou même de devenir fou.

J’ai peur de ce qui va arriver si je les laisse

Il n’est pas inhabituel d’avoir peur de quitter la personne qui vous maltraite. Vous pourriez vous sentir en danger ou craindre ce que la personne pourrait vous faire. Vous pourriez aussi sentir que vous n’êtes pas capable de le faire vous-même. Il est important de se rappeler qu’il y a des gens qui peuvent vous aider à chaque étape du processus.

Les traits d’une relation abusive
Laissez une note !

Laisser un commentaire